Moins 9 kg, moins 63 % de bouffées de chaleur

Perte de poids et bouffées de chaleur. Ménopause : perdre du poids pour réduire les bouffées de chaleur

Publié le 13 juillet Des changements alimentaires et une perte de poids pourraient aider à réduire les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnesselon une étude américaine publiée dans la revue Menopause Candyce Kroenke et Bette Caan du Kaiser Permanente en Californie ont analysé les données concernant environ 17 femmes qui participaient, pendant un an, à un programme d'intervention alimentaire visant à réduire la consommation de gras et augmenter celle de grains entiers, de fruits et de légumes.

Bien que la perte de poids n'était pas un objectif du programme, plusieurs participantes en ont perdu.

Hypothyroïdie : Comment j'ai perdu du poids ?

Les mécanismes physiologiques des bouffées de chaleur, qui sont liées à la baisse de l'hormone estrogène, ne sont pas bien compris. Elles résultent d'interactions complexes qui impliquent les niveaux d'hormones et les mécanismes de l'hypothalamus région du cerveau régulant la température corporellede neurotransmetteurs du cerveaux, des vaisseaux sanguins et des glandes sudoripares.

As a general practitioner I hardly ever make a diagnosis. Faut-il doser une TSH thyréostimuline chez tous les patients obèses? En pratique, il est difficile de renoncer au dosage de la TSH, la maladie étant traitable et le test simple avec la limite de découvrir surtout des hypothyroïdies subcliniques. Et chez qui suspecter un syndrome de Cushing?

Les graisses corporelles assurent une isolation qui peut empêcher la perte de la chaleur corporelle et les bouffées de chaleur seraient un moyen de dissiper cette chaleur, estiment les chercheuses. Mais il est aussi possible qu'une meilleure alimentation en soi contribue à améliorer ces symptômes. Des études ont notamment montré que des apports élevés en fibres et faibles en gras pouvaient avoir cet effet.

perte de poids et bouffées de chaleur

Une étude publiée en avait également montré qu' une perte de poids pouvait réduire les bouffées de chaleur. Pour perdre du poids efficacement alors que le métabolisme a tendance à être ralenti comme c'est le cas à la ménopause, il serait encore plus important de limiter les glucides à indice glycémique élevé que les gras, selon une étude récente.

perte de poids et bouffées de chaleur

En raison du métabolisme qui ralentit avec l'âge les besoins en calories sont réduits à la ménopause. Psychomédia avec sources: Kaiser PermanenteMedpage Today.

perte de poids et bouffées de chaleur

Tous droits réservés. Voyez également :.

perte de poids et bouffées de chaleur