Strattera - Utilisations, Effets secondaires, Interactions - ecolesepia.fr

Strattera perte de poids adultes. Atomoxétine (Strattera®)

Indications : pourquoi le prendre?

  • Strattera - Utilisations, Effets secondaires, Interactions - ecolesepia.fr
  • Atomoxétine (Strattera®) : Canada : ecolesepia.fr
  • STRATTERA 40MG GELULE 28 : posologie et effets secondaires | Santé Magazine
  • Le varech aide-t-il à perdre du poids
  • Votre médecin pourrait vous prescrire ce médicament pour une autre raison.
  • Le traitement doit être initié par un médecin spécialiste de la prise en charge du TDAH.
  • Perte de poids et vieillissement du visage

Le traitement doit être initié par un médecin spécialiste de la prise en charge du TDAH. Informations complémentaires pour le bon usage de ce médicament Une prise en charge thérapeutique globale comporte généralement des mesures psychologiques, éducatives et sociales et vise à stabiliser les enfants présentant des troubles du comportement caractérisés par les symptômes suivants : manque d'attention soutenue chronique, distractibilité, labilité émotionnelle, impulsivité, hyperactivité modérée à sévère, signes neurologiques mineurs et EEG anormal.

Les capacités d'apprentissage peuvent être altérées. Un traitement médicamenteux n'est pas indiqué chez tous les enfants présentant ce trouble et la décision de recourir à un médicament doit être basée sur une évaluation approfondie de la sévérité des symptômes de l'enfant en tenant compte de son âge et de la persistance des symptômes.

Contre indications : pourquoi ne pas le prendre?

My Experience with Strattera (Atomoxetine)

L'atomoxétine ne doit pas être utilisée dans les deux semaines, au minimum, suivant l'arrêt d'un traitement par IMAO. Le traitement par IMAO ne doit pas être instauré dans les deux semaines suivant l'arrêt de l'atomoxétine. Posologie et mode d'administration Voie orale. Pour les patients ne présentant pas de réponse clinique satisfaisante en terme de tolérance ou d'efficacité en prenant une dose unique quotidienne de STRATTERA, il peut être préférable de répartir le traitement en deux prises équivalentes, une le matin et une en fin d'après-midi ou en début de soirée.

La dose initiale doit être maintenue pendant 7 jours au minimum avant d'être augmentée en fonction de la réponse clinique et de la tolérance. Dans certains cas, le traitement pourra être poursuivi à l'âge adulte. La dose d'entretien recommandée est de 80 mg. Aucun bénéfice supplémentaire n'a été démontré à des doses supérieures à 80 mg voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques.

La dose quotidienne totale maximale recommandée est de mg. Informations complémentaires pour le bon usage de ce médicament L'atomoxétine doit être utilisée conformément aux recommandations nationales pour la pratique clinique sur la prise en charge du TDAH lorsqu'elles existent.

Strattera perte de poids adultes soutien-gorge trop gros après la perte de poids

Dans les études de développement du médicament, aucun symptôme évocateur de sevrage n'a été mis en évidence. En cas d'événements indésirables significatifs, l'atomoxétine peut être arrêtée immédiatement ; elle peut être également diminuée progressivement dans le temps. Chez les adolescents dont les symptômes persistent à l'âge adulte et pour lesquels un bénéfice sous traitement a été clairement démontré, le traitement pourra être poursuivi à l'âge adulte.

L'atomoxétine peut aggraver l'hypertension chez les patients ayant une insuffisance rénale au stade terminal voir rubrique Propriétés pharmacocinétiques. Les métaboliseurs lents ont donc un risque plus élevé de présenter des effets indésirables voir rubriques Effets indésirables et Propriétés pharmacocinétiques.

Pour les patients connus comme présentant un génotype métaboliseur lent, on peut envisager une dose initiale plus faible et une adaptation des doses plus lente. Patients âgés : sans objet. Mises en garde et précautions d'emploi Réactions allergiques possibles Bien que peu fréquentes, des réactions allergiques, telles qu'éruption cutanée, oedème angioneurotique et urticaire, ont été rapportées chez des patients prenant de l'atomoxétine.

Mort subite et anomalies cardiaques structurelles préexistantes ou autres problèmes cardiaques graves Des cas de mort subite ont été rapportés chez des Strattera perte de poids adultes et adolescents présentant une anomalie cardiaque structurelle, aux doses usuelles d'atomoxétine.

Bien que certaines anomalies cardiaques structurelles graves soient susceptibles d'augmenter le risque de mort subite à elles seules, l'atomoxétine doit être utilisée avec prudence chez les enfants et adolescents présentant de telles anomalies cardiaques structurelles graves connues et en concertation avec un cardiologue.

Pour la plupart des patients, ces modifications ne sont pas Strattera perte de poids adultes importantes. L'atomoxétine doit être utilisée avec prudence chez les patients présentant une hypertension, une tachycardie ou une maladie cardiovasculaire ou cérébro-vasculaire.

Strattera perte de poids adultes gelée minceur ratu

Il convient de surveiller régulièrement la fréquence cardiaque et la pression artérielle pendant le traitement. Une hypotension orthostatique a également été rapportée. L'atomoxétine doit être utilisée avec Strattera perte de poids adultes dans toutes les situations pouvant prédisposer les patients à une hypotension. L'atomoxétine doit être utilisée avec prudence chez les patients présentant un allongement de l'intervalle QT, congénital ou acquis, ou avec des antécédents familiaux d'allongement de l'intervalle QT voir rubriques Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions.

Strattera perte de poids adultes à quelle vitesse bande de tour de perte de poids

Effets hépatiques STRATTERA doit être interrompu et ne doit pas être repris chez les patients présentant un ictère, ou des anomalies biologiques montrant une atteinte hépatique. Une hépatotoxicité se traduisant par une élévation des enzymes hépatiques et de la bilirubine avec ictère a été très rarement rapportée.

Croissance et développement La croissance et le développement doivent être surveillés pendant le traitement par atomoxétine. Les patients nécessitant un traitement à long terme doivent être surveillés et la diminution de la posologie ou l'arrêt du traitement doit être envisagé chez les patients ne présentant pas une croissance ou une prise de poids satisfaisante.

Les données cliniques ne suggèrent pas d'effet délétère de l'atomoxétine sur les fonctions cognitives ou la maturation sexuelle ; toutefois les données disponibles à long terme sont limitées. Les patients nécessitant un traitement à long terme devront donc être attentivement surveillés.

Strattera 40 mg, gélule, boîte de 28

Comportement suicidaire Des comportements de type suicidaire tentatives de suicide et idées suicidaires ont été rapportés chez les patients traités par atomoxétine.

Les patients traités pour TDAH doivent faire l'objet d'une surveillance attentive de l'apparition ou de l'aggravation d'un comportement de type suicidaire. Symptômes psychotiques ou maniaques Des symptômes maniaques ou psychotiques par exemple, hallucinations, délire, épisode maniaque ou agitation chez des enfants et adolescents sans antécédent de maladie psychotique ou d'épisode maniaque peuvent être provoqués par la prise d'atomoxétine aux doses usuelles.

Si de tels symptômes apparaissent, un rôle causal possible de l'atomoxétine devra être envisagé ainsi que l'arrêt du traitement. Comportement agressif, hostilité et labilité émotionnelle Une hostilité principalement agression, comportement d'opposition et colère et une labilité émotionnelle ont été plus fréquemment observées au cours des essais cliniques chez les enfants et adolescents traités par STRATTERA par rapport à ceux traités par placebo.

Atomoxétine (Strattera®)

Les patients doivent faire l'objet d'une surveillance attentive pour détecter l'apparition ou l'aggravation d'un comportement agressif, d'une hostilité ou d'une labilité émotionnelle. Convulsions L'atomoxétine présente un risque potentiel de convulsions. L'atomoxétine doit être introduite avec prudence chez les patients présentant des antécédents d'épilepsie. L'arrêt de l'atomoxétine devra être envisagé chez tout patient présentant une crise convulsive ou en cas d'augmentation de la fréquence des crises sans autre cause identifiée.

Enfants de moins de 6 ans STRATTERA ne doit pas être utilisé chez les enfants de moins de 6 ans car l'efficacité et la sécurité d'emploi n'ont pas été établies dans cette tranche d'âge. Grossesse et allaitement Il n'existe pas de donnée clinique sur l'exposition à l'atomoxétine chez la femme enceinte.

Strattera 40 mg, gélule, boîte de 28

L'atomoxétine ne doit pas être utilisée pendant la grossesse, sauf si le bénéfice potentiel justifie le risque potentiel pour le foetus. On ignore si l'atomoxétine est excrétée dans le lait maternel chez la femme. En l'absence de donnée, l'atomoxétine doit être évitée chez la femme qui allaite. Chez les patients métaboliseurs rapides du CYP2D6, les la mort perdre du poids puissants du CYP2D6 augmentent les concentrations plasmatiques à l'état d'équilibre de l'atomoxétine jusqu'à des taux semblables à ceux observés chez les métaboliseurs lents du CYP2D6.

Un ajustement de la dose et une augmentation plus lente de la posologie d'atomoxétine peut être nécessaire si un médicament inhibiteur du CYP2D6 est associé.

STRATTERA 40MG GELULE 28

Si un inhibiteur du CYP2D6 est prescrit ou arrêté après que la posologie d'atomoxétine ait été ajustée à la dose optimale, la réponse clinique et la tolérance devront être réévaluées afin de déterminer si un ajustement de la dose est nécessaire. La prudence est recommandée lorsque l'atomoxétine est associée à des inhibiteurs puissants du cytochrome P autres que ceux du CYP2D6 chez les patients métaboliseurs lents du CYP2D6 étant donné que le risque d'une augmentation cliniquement significative de l'exposition à l'atomoxétine in vivo n'est pas connu.

Ces effets ont été potentialisés par l'atomoxétine 60 mg, 2 fois par jour pendant 5 jours et ont été plus marqués après une administration initiale concomitante de salbutamol et d'atomoxétine. Il existe un risque potentiel d'allongement de l'intervalle QT lorsque l'atomoxétine est administrée avec d'autres médicaments allongeant l'intervalle QT tels que neuroleptiques, anti-arythmiques de classe IA et III, moxifloxacine, érythromycine, méthadone, méfloquine, antidépresseurs tricycliques, lithium ou cisaprideavec des médicaments induisant un déséquilibre électrolytique tels que les diurétiques thiazidiques et avec les médicaments qui inhibent le CYP2D6.

Il existe un risque potentiel de convulsions avec l'atomoxétine. La prudence est conseillée en cas d'utilisation concomitante de médicaments connus pour abaisser le seuil épileptogène tels qu'antidépresseurs, neuroleptiques, méfloquine, buproprion ou tramadol voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi. Exemples : antidépresseurs Strattera perte de poids adultes que l'imipramine, la venlafaxine et la mirtazapine ou des décongestionnants de type pseudoéphédrine ou phényléphrine.

Strattera perte de poids adultes 180 lb à 140 lb de perte de poids

La warfarine, l'acide acétylsalicylique, la phénytoïne ou le diazépam n'ont pas eu d'effet sur la fixation de l'atomoxétine à l'albumine humaine. De même, l'atomoxétine n'a pas eu d'incidence sur la liaison de ces substances à l'albumine humaine.

Les douleurs abdominales et la baisse de l'appétit sont habituellement transitoires. Une perte de poids en moyenne 0,5 kg associée à une baisse de l'appétit a été décrite dans certains cas en début de traitement et de façon plus marquée aux doses les plus élevées.

Après une baisse initiale du poids, les patients traités au long cours par atomoxétine ont présenté une augmentation moyenne du poids. La croissance staturo-pondérale après 2 ans de traitement est quasiment normale voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi. Dans les études pédiatriques contrôlées versus placebo, les patients traités par atomoxétine ont présenté une augmentation moyenne de la fréquence cardiaque d'environ 6 battements par minute et une augmentation moyenne de la pression artérielle systolique et diastolique d'environ 2 mm Hg comparativement au groupe placebo.

Dans les études contrôlées versus placebo chez l'adulte, les patients traités par atomoxétine ont présenté une augmentation moyenne de la fréquence cardiaque d'environ 5 battements par minute et une augmentation moyenne de la pression artérielle systolique environ 2 mm Hg et diastolique environ 1 mm Hg comparativement au groupe placebo.

Système organe.